Numéro canicule info services 0800 06 66 66, 9h-19h est activé.

Numéro canicule info services 0800 06 66 66, 9h-19h est activé.

par Jean-Louis Admin Martinez,
Nombre de réponses : 0

Bulletin de Vigilance météo national

Publié le mardi 22 août 2023 à 16:35 (heure métropole)

Numéro canicule info services 0800 06 66 66, 9h-19h est activé.

Information internet : https://vigilance.meteofrance.fr/fr/canicule

Situation actuelle

Faits nouveaux :

-passage en vigilance rouge canicule de 15 départements supplémentaires : l'Ain (01), la Loire (42), l'Isère (38), la Lozère (48), le Gard (30), le Vaucluse (84), l'Hérault (34), l'Aveyron (12), le Tarn (81), le Tarn-et-Garonne (82), l'Aude (11), le Lot (46), le Lot-et-Garonne (47), la Haute-Garonne (31) et le Gers (32).

-passage en vigilance orange canicule de 3 départements : les Pyrénées-Atlantiques (64), les Hautes-Pyrénées (65) et la Creuse (23).

Situation générale : Une vague de chaleur durable et intense s'est installée sur les deux tiers sud du pays. Elle revêt un caractère remarquable voire exceptionnel dès à présent en vallée du Rhône et sur le sud du Massif Central, puis progressivement en Occitanie et jusqu'à l'ouest de l'Aquitaine demain, avec des températures maximales de 40°C à 42°C, voire localement plus, et de probables records à la clé.

Observations notables :

Minimales très élevées ce matin sur une large partie sud du pays, généralement comprises entre 20 et 26°C en plaine, avec par exemple 23°C à Toulouse et à Lyon, 25°C à Sète et 26°C à Marseille.

A 15h00, on relève des températures souvent comprises entre 35 et 41°C en plaine sur les départements en vigilance canicule, avec notamment 41°C à Aubenas (07), 38°C à Lyon, 41°C à Nîmes (30) et un déjà remarquable 43°C au Puy-Saint-Martin (26)

Prévisibilité et incertitudes

Le pic caniculaire est attendu entre aujourd'hui et jeudi.

Certains records absolus risquent à nouveau d'être battus au cours de cette période, notamment vers la vallée du Rhône et le midi toulousain, avec 40 à 42 degrés prévus.

Les températures minimales sont en hausse sur toute la période, des records peuvent également être battus.

La durée et l'intensité de cet épisode pourraient nécessiter une aggravation de la vigilance sur certains départements, notamment sur le sud de la Nouvelle-Aquitaine.